EXHIBITION/end

23rd March 18h
CENTRE CULTUREL JACQUES FRANCK
94 Chaussée de Waterloo, 1060 Saint-Gilles
BRUSSELS

Desiderata:

nom masculin pluriel
(latin desiderata, de desiderare, regretter l’absence de)

– Ce que l’on souhaite voir se réaliser ; souhaits, vœux.
– Ensemble des revendications, de ce que l’on demande ou de ce que l’on attend.

[antonyme] répulsion, appréhension

La destruction est une autodestruction

Il y a une histoire entre nous qui change avec le temps. Je me dois de la photographier maintenant avant qu’elle ne disparaisse. Les choses ne se ressemblent pas, elles s’attirent. C’est à la répétition qu’on ouvre les yeux. Une expérience ne suffit pas. C’est le lot qui achève. C’est frôler les substances de la mort qui nous font vivre. Le goût de l’extrême. L’adrenaline. Ses branches, une fine approche du cataclysme. A toi qui m’aura toujours compris. Mais abandonné comme toutes les autres. J’ai préféré croire en la matière plutôt qu’en la chair. Te photographier sous toutes tes formes, pour mieux t’apprécier. Un jour je serai à la hauteur de ce que tu m’auras procurer. Si la peur est ton mensonge favoris, alors je suis son ego. Vivre dans le plus grand déni de la vie. Tout change et toi aussi. J’ai préféré crier plutôt que vivre. Au fond de moi, il y a tout et rien. tout est confiné, dans des photographies, délimités par des traits. Tout est noir, et toi seul vient éclairer mes images. Tout pour mes images, rien pour les autres. Tout pour mes images. Tout pour mes images. Tout pour mes images. tout pour mes images. Rien pour les autres. L’art est mort, je n’en veux plus. Je veux la mort. Tout est noir. tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir. Tout est noir.

« Nuit? et pourquoi avez-vous dit
Que les choses tomberont et tomberont et tomberont,
tomberont et tomberont en morceaux
et pourquoi avez-vous dit
Que les choses tomberont et tomberont et tomberont,
tomberont et tomberont en morceaux
Et je me réveille de rêves
Pour la gloire du Rien
Pour le craquement du Soleil
Pour la ramper vers le bas des mensonges
Et si nous tombons des rêves
Allons-nous les pousser dans les ténèbres
Regarder fixement le hurlement
Et grimper dans la nuit
Et si je tombe des rêves toutes mes prières sont réduites au silence
Aimer c’est perdre
Et perdre c’est mourir
Et pourquoi avez-vous dit
Que les choses tomberont et tomberont et tomberont,
tomberont et tomberont en morceaux »
O.

Ne vous doutez pas que le soleil frappe aussi fort que les feuilles sur les joues. Le mort n’offre pas de cadeaux aux détruits. Il les comprends juste. Seuls les coeurs survivent, le reste tombe à la mort. Et par dessus, il n’y a rien. Juste toi qui cherche ton égo. Introuvable, la forêt se vide pour retrouver ses monstres. Et par dessus, denouveau, la mort nous attend.

2016